Félicitation à Nashiwa Clearwater et Elizabeth Cullen, Nos membres du mois !
Merci à Juny pour ce superbe design
Longue vie au forum !

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Carlisle Cullen ♦Je comprenais dès alors ce que j'étais devenu; seulement une chose, je refusais de devenir un monstre...♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Carlisle Cullen ♦Je comprenais dès alors ce que j'étais devenu; seulement une chose, je refusais de devenir un monstre...♦ Ven 22 Mai - 18:05


Carlisle Cullen

« If you have a goal in life that takes a lot of energy, that requires a lot of work, that incurs a great deal of interest and that is a challenge to you, you will always look forward to waking up to see what the new day brings. Susan Polis Schutz
IDENTITÉ

Âge ♦ 375 ans mais 23 ans en apparence.
Statut Civil ♦ Marié.
Lieu de naissance ♦ Londre.
Nationalité ♦ Américaine.
Métier ♦ Médecin.
Pouvoir ♦ Aucun.
Groupe ♦
Personne sur l'Avatar ♦ Peter Facinelli

AUTRES

Signe disctinctifs ♦ (tatouages, couleurs de cheveux, etc...)
Une annecdote ♦ blabla
Avec qui souhaitez vous faire votre premier Rp ? ♦ blabla


Caractère

Carlisle est un homme bon.  Considéré comme le chef de famille ou leader du clan Cullen, il a toujours su comment réagir et guider sa famille au travers différents évènements qui les ont affectés.
Le vampire à toujours conservé son humanité malgré sa nature, il a combattu des siècles, seul contre les désirs de cet être, imprégné de son corps et de son âme.  Ayant soif de connaissance, il trouva le moyen d’apprendre au travers de livres d’abord, puis en partant étudier dans les universités local ou non, prestigieuses université de son temps où il finit par y enseigner les sciences et la médecine.    Médecine. Tel était ce qu’il voulait et ce dont il avait besoin, en parti pour s’accroché et lutter ; lui rappelant avant tout celui qu’il était avant cette vampirisation et lui permettant de conservé contact avec l’espèce humaine ; ne pas s’isoler entièrement du monde.
On peu voir que Carlisle est quelqu’un d’organisé, de patient, moral, aimant, et surtout compatissant et humain.
C’est un pacifiste, étonnant hein ? Une caractéristique qui s’oppose complètement à sa nature. Mais c’est toutes ces particularités qui font de Carlisle Carlisle. Ais-je également oublié de citer, il est quelqu’un de très protecteur envers sa femme et sa famille ; capable de se sacrifier pour eux ; ils représente tout à ses yeux.
Carlisle est une merveilleuse contradiction, entre cet être censé incarné le mal qui l’habite, et lui qui parvient à dominé sur ce mal, faisant en sorte que le bien prenne le dessus, soit être l’être qu’il est.


Histoire

Aujourd’hui je suis l’homme le plus heureux et comblé qu’il puisse être sur Terre.  Enfin.  Après tant d’années et d’événements...  Edward à pu enfin trouvé son ame-sœur, ma famille est réuni, et nous avons une vie paisible avec ma merveilleuse petite fille. Tous cela n’a pas toujours été facile, mais l’on a pu aboutir à un bon résultat final.

Je m’appel Carlisle Cullen et je vais vous présenter mon histoire.

Tout à commencé en 1663, à Londres.  Alors que mon père prenait sa retraite, ce fut à mon tour de prendre la relève. Mon père était le chef des pasteurs de la ville, il prenait toutes les décisions en fonction de ce qu’il considérait comme étant bien ou mal. Cependant, de généralité, chaque personne passant sous son jugement finissait par être brulée vive sur le bucher ; il agissait ainsi quelque en soient mes contestations. Elles étaient toutes considérées comme coupables, sorcières,  qui méritaient la mort d’après père. Je ne pouvais plus supporter ce genre de jugement, j’allais faire quelque chose pour ces pauvres gens. Cela n’allait plus se passer ainsi, c’était maintenant moi le chef et je comptais stopper ces tueries, quelque soient les moqueries et jugements des autres pasteurs. Non je n’allais pas tuer inutilement des innocents. Je donnais droit de grâce à la plupart des personnes que l’on me présentait, seuls les vrais coupables étaient condamnés ; seulement, l’unique jugement que je leur attribuais était l’emprisonnement. Jamais je ne me prendrais pour Dieu pour m’accorder le pouvoir de retirer la vie de quiconque être humain, non. Je n’agirais pas cruellement.

------------------------------------------------------

Un soir, alors que je marchais dans les rues de Londres j’entendis des voix ; cependant, personne n’était présent, personne, chacun était à son domicile autour d’un bon diner en famille. Les voix provenaient de sous une plaque d’égout, non loin ; je me fis alors discret, écoutant la conversation des ces gens. J’entendis parlé de tuerie, de soif, de sang… Je comprenais dès alors ce qu’ils étaient, et quel était leur but et leur désir ; cela me fit froid dans le dos. Sans tarder je repris ma route, il fallait que je les prévienne. Rentrant, je prévenais d’abord mon père, il me proposa de réunir les pasteurs afin que l’on détruise ces monstres le plus rapidement possibles. Tout avait été préparé, eau bénite, ail, croix surtout ; puis l’on se dirigeait vers le lieu dit après un dernier regard jeté à mon père.

---------

Je ressentis une douleur insupportable, je me trouvais gisant sur le sol parmi les corps des autres pasteurs, on dirait que j’étais le seul survivant. C’était donc cela le sort qui m’était réservé ; j’avais entendu ce groupe de vampire parler d’un sort qu’ils me réservaient, moi le fils du pasteur, bien pire que la mort. Non ! Je ne le voulais pas. Plutôt mourir. Je refusais de devenir un monstre. Mais que faire ? Il se trouvait que je n’avais désormais plus le choix. Je savais que j’allais donc attenter à mes jours une foi transformé.  Je me dirigeais alors vers une cave, malgré toute la douleur ressentie, je me reteins de crier et m’enterai sous un pile de pomme de terre. La douleur restait cependant atroce, insupportable, j’usais de toute mes forces pour prendre sur moi et ne pas crier ; je ressentais cette brulure, on aurait dit que du feu se propageait a travers mes veines, me brulait de l’intérieure. Ce devait être la même douleur que ressentaient toutes les pauvres victimes de on père ; ou en pire… Ce ne fut plus seulement une douleur physique que je ressentais, mais aussi mentale ; je compatissais avec tout ces pauvres gens; me souvenant de leurs cris, de leur peur, de leur larmes… leur visage. Mon père me forçait à les regardé mourir, souffrirent, « le mal meurt ! disparait ! » me disait il. Chacun de ces êtres venait me hanter les uns après les autres.

PSEUDO

Prénom/Pseudo ♦ blabla
Âge ♦ blabla
Comment as-tu connu le forum ? ♦ blabla
Ton avis ? ♦ blabla
Le code du règlement ! ♦ Envoie-le à Twilight Life par Mp.
Quelque chose à ajouter ? ♦ blabla
codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour Epicode



Code:
<center><div style="color:Firebrick; width:510px;background-color:black;padding-top:5px;padding-bottom:5px;"><div style="width:500px;"><div style="height:30px;background-color: Chocolate; margin-bottom:-29px;"></div>
<span style="text-shadow:0px 0px 1px Chocolate; font-size:35px; font-family: Montserrat Subrayada; color:Saddlebrown;">Prénom Nom</span>
<div style="background-color: Peachpuff; margin-top:-6px;margin-bottom:5px;">
<div style="font-family:times new roman; text-transform: uppercase; font-size:10px; margin-top:-5px; margin-bottom:7px;">« citation à la con blablabla »</div></div><center><table width="500px"><tr><td style="width:200px;padding:5px;background-color: Peachpuff;"><img src="http://imageshack.us/a/img14/2055/m4vw.png"></td><td width="1px"></td><td valign="top" style="background-color: Peachpuff; width:299px;padding:5px; text-align:justify;"><span style="font-size:11px; line-height:11px;"><div style="background-color: Chocolate; text-align: center; font-family:times new roman; text-transform: uppercase; font-size:14px;color:Saddlebrown;">IDENTITÉ</div>
<div style="height:120px;overflow:auto;"><b>Âge ♦</b> blabla
<b>Statut Civil ♦</b> blabla
<b>Lieu de naissance ♦</b> blabla
<b>Nationalité ♦</b> blabla
<b>Métier ♦</b> blabla
<b>Pouvoir ♦</b> blabla
<b>Groupe ♦</b> blabla
<b>Personne sur l'Avatar ♦</b> blabla</div>
<div style="background-color: Chocolate; text-align: center; font-family:times new roman; text-transform: uppercase; font-size:14px;color:Saddlebrown;">AUTRES</div>
<div style="height:145px;overflow:auto;"><b>Signe disctinctifs ♦</b> (tatouages, couleurs de cheveux, etc...)
<b>Une annecdote ♦</b> blabla
<b>Avec qui souhaitez vous faire votre premier Rp ? ♦</b> blabla</div></span></td></tr></table></center>
<div style="background-color: Chocolate; margin-top:-11px; margin-bottom: -17px;height:20px;"></div>
<div style="text-shadow:0px 0px 1px Chocolate; font-size:25px; font-family: Montserrat Subrayada; color:Saddlebrown;margin-top:-11px;margin-bottom:-25px; color:Saddlebrown">Caractère</div>
<div style="background-color: Peachpuff; text-align:justify; padding:5px;font-size:11px; line-height:11px;"><div style="height:150px; overflow:auto;margin-top:5px;"> Carlisle est un homme bon.  Considéré comme le chef de famille ou leader du clan Cullen, il a toujours su comment réagir et guider sa famille au travers différents évènements qui les ont affectés.
Le vampire à toujours conservé son humanité malgré sa nature, il a combattu des siècles, seul contre les désirs de cet être, imprégné de son corps et de son âme.  Ayant soif de connaissance, il trouva le moyen d’apprendre au travers de livres d’abord, puis en partant étudier dans les universités local ou non, prestigieuses université de son temps où il finit par y enseigner les sciences et la médecine.    Médecine. Tel était ce qu’il voulait et ce dont il avait besoin, en parti pour s’accroché et lutter ; lui rappelant avant tout celui qu’il était avant cette vampirisation et lui permettant de conservé contact avec l’espèce humaine ; ne pas s’isoler entièrement du monde.
On peu voir que Carlisle est quelqu’un d’organisé, de patient, moral, aimant, et surtout compatissant et humain.
C’est un pacifiste, étonnant hein ? Une caractéristique qui s’oppose complètement à sa nature. Mais c’est toutes ces particularités qui font de Carlisle Carlisle. Ais-je également oublié de citer, il est quelqu’un de très protecteur envers sa femme et sa famille ; capable de se sacrifier pour eux ; ils représente tout à ses yeux.
Carlisle est une merveilleuse contradiction, entre cet être censé incarné le mal qui l’habite, et lui qui parvient à dominé sur ce mal, faisant en sorte que le bien prenne le dessus, soit être l’être qu’il est.
 </div></div>
<div style="background-color: Chocolate; margin-top:-11px; margin-bottom: -17px;height:20px;"></div>
<div style="text-shadow:0px 0px 1px Chocolate; font-size:25px; font-family: Montserrat Subrayada; color:Saddlebrown;margin-top:-11px;margin-bottom:-25px; color:Saddlebrown">Histoire</div>
<div style="background-color: Peachpuff; text-align:justify; padding:5px;font-size:11px; line-height:11px;margin-bottom:-13px;"><div style="height:200px; overflow:auto;margin-top:5px;"> Aujourd’hui je suis l’homme le plus heureux et comblé qu’il puisse être sur Terre.  Enfin.  Après tant d’années et d’événements...  Edward à pu enfin trouvé son ame-sœur, ma famille est réuni, et nous avons une vie paisible avec ma merveilleuse petite fille. Tous cela n’a pas toujours été facile, mais l’on a pu aboutir à un bon résultat final.
Je m’appel Carlisle Cullen et je vais vous présenter mon histoire.
Tout à commencé en 1663, à Londres.  Alors que mon père prenait sa retraite, ce fut à mon tour de prendre la relève. Mon père était le chef des pasteurs de la ville, il prenait toutes les décisions en fonction de ce qu’il considérait comme étant bien ou mal. Cependant, de généralité, chaque personne passant sous son jugement finissait par être brulée vive sur le bucher ; il agissait ainsi quelque en soient mes contestations. Elles étaient toutes considérées comme coupables, sorcières,  qui méritaient la mort d’après père. Je ne pouvais plus supporter ce genre de jugement, j’allais faire quelque chose pour ces pauvres gens. Cela n’allait plus se passer ainsi, c’était maintenant moi le chef et je comptais stopper ces tueries, quelque soient les moqueries et jugements des autres pasteurs. Non je n’allais pas tuer inutilement des innocents. Je donnais droit de grâce à la plupart des personnes que l’on me présentait, seuls les vrais coupables étaient condamnés ; seulement, l’unique jugement que je leur attribuais était l’emprisonnement. Jamais je ne me prendrais pour Dieu pour m’accorder le pouvoir de retirer la vie de quiconque être humain, non. Je n’agirais pas cruellement.
Un soir, alors que je marchais dans les rues de Londres j’entendis des voix ; cependant, personne n’était présent, personne, chacun était à son domicile autour d’un bon diner en famille. Les voix provenaient de sous une plaque d’égout, non loin ; je me fis alors discret, écoutant la conversation des ces gens. J’entendis parlé de tuerie, de soif, de sang… Je comprenais dès alors ce qu’ils étaient, et quel était leur but et leur désir ; cela me fit froid dans le dos. Sans tarder je repris ma route, il fallait que je les prévienne. Rentrant, je prévenais d’abord mon père, il me proposa de réunir les pasteurs afin que l’on détruise ces monstres le plus rapidement possibles. Tout avait été préparé, eau bénite, ail, croix surtout ; puis l’on se dirigeait vers le lieu dit après un dernier regard jeté à mon père.
---
Je ressentis une douleur insupportable, je me trouvais gisant sur le sol parmi les corps des autres pasteurs, on dirait que j’étais le seul survivant. C’était donc cela le sort qui m’était réservé ; j’avais entendu ce groupe de vampire parler d’un sort qu’ils me réservaient, moi le fils du pasteur, bien pire que la mort. Non ! Je ne le voulais pas. Plutôt mourir. Je refusais de devenir un monstre. Mais que faire ? Il se trouvait que je n’avais désormais plus le choix. Je savais que j’allais donc attenter à mes jours une foi transformé.  Je me dirigeais alors vers une cave, malgré toute la douleur ressentie, je me reteins de crier et m’enterai sous un pile de pomme de terre. La douleur restait cependant atroce, insupportable, j’usais de toute mes forces pour prendre sur moi et ne pas crier ; je ressentais cette brulure, on aurait dit que du feu se propageait a travers mes veines, me brulait de l’intérieure. Ce devait être la même douleur que ressentaient toutes les pauvres victimes de on père ; ou en pire… Ce ne fut plus seulement une douleur physique que je ressentais, mais aussi mentale ; je compatissais avec tout ces pauvres gens; me souvenant de leurs cris, de leur peur, de leur larmes… leur visage. Mon père me forçait à les regardé mourir, souffrirent, « le mal meurt ! disparait ! » me disait il. Chacun de ces êtres venait me hanter les uns après les autres.
 </div></div>
<center><table width="500px"><tr><td valign="top" style="background-color:Peachpuff; padding:5px;"><span style="font-size:11px; line-height:11px;"><div style="background-color: Chocolate; text-align: center; font-family:times new roman; text-transform: uppercase; font-size:14px;color:Saddlebrown;">PSEUDO</div>
<div style="height:78px;overflow:auto;"><b>Prénom/Pseudo ♦</b> Nissou.
<b>Âge ♦</b> 18 ans.
<b>Comment as-tu connu le forum ? ♦</b> par l'un de vos membres.
<b>Ton avis ? ♦</b> blabla
<b>Le code du règlement ! ♦</b> Envoie-le à Twilight Life par Mp.
<b>Quelque chose à ajouter ? ♦</b> non, c'est mmon dernier mot Jean-Pierre.</div></span></td><td width="1px"></td><td style="width:100px; background-color:Peachpuff; padding:5px;"><img src="http://auto.img.v4.skyrock.net/5317/83175317/pics/3081950133_1_11_FBvHXLvf.gif"></td></tr></table></center></div></div><span style="font-size:10px; color:gray;">codage par Artemis/Seren/Wegniale/Swilver pour <a href="http://epicode.bbactif.com/" style="text-decoration:none!important;">Epicode</a></span>
</center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Montserrat+Subrayada' rel='stylesheet' type='text/css'>


Dernière édition par Carlisle Cullen le Sam 27 Juin - 21:40, édité 10 fois

Carlisle Cullen


A Forks depuis : 08/05/2015
SMS : 2
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carlisle Cullen ♦Je comprenais dès alors ce que j'étais devenu; seulement une chose, je refusais de devenir un monstre...♦ Ven 22 Mai - 19:02

Bonsoir,

Soit le bienvenus sur le forum, qui malgré les apparences n'est pas encore mort^^
J'ai grand hâte de lire ta fiche ^^
Bon courage et si tu as la moindre question, n’hésite surtout pas ^^

••••••••••••
Quand je parle de mon passé
Sais-tu qui je suis ? Je suis le généreux qui sera toujours là pour toi !
avatarSais-tu qui je suis ? Je suis le généreux qui sera toujours là pour toi !

Nashiwa Clearwater


A Forks depuis : 05/05/2014
Emploi : calme
Féminin SMS : 125
Localisation : Dans la nature
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carlisle Cullen ♦Je comprenais dès alors ce que j'étais devenu; seulement une chose, je refusais de devenir un monstre...♦ Sam 23 Mai - 8:45

Merci beaucoup Smile

Carlisle Cullen


A Forks depuis : 08/05/2015
SMS : 2
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carlisle Cullen ♦Je comprenais dès alors ce que j'étais devenu; seulement une chose, je refusais de devenir un monstre...♦ Sam 23 Mai - 16:58

Avec Plaisir grand père ( je suis le fils de Seth et je considère Carlisle comme mon grand père ^^)
Je suis partant pour faire un rép avec toi ^^

••••••••••••
Quand je parle de mon passé
Sais-tu qui je suis ? Je suis le généreux qui sera toujours là pour toi !
avatarSais-tu qui je suis ? Je suis le généreux qui sera toujours là pour toi !

Nashiwa Clearwater


A Forks depuis : 05/05/2014
Emploi : calme
Féminin SMS : 125
Localisation : Dans la nature
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carlisle Cullen ♦Je comprenais dès alors ce que j'étais devenu; seulement une chose, je refusais de devenir un monstre...♦


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Carlisle Cullen ♦Je comprenais dès alors ce que j'étais devenu; seulement une chose, je refusais de devenir un monstre...♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les Cullen [5/9]» Quand les dès sont jetés .....» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi» Alice Cullen» Rosalie Cullen
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Life :: Tout d'abord :: Présentations-
Sauter vers: